Marcel Livet histoire et origine de la marque de ski française

MARCEL LIVET, ACTEUR DE LA CONQUÊTE DE L’HIMALAYA


marcel livet, pionnier du ski français

le mot du fondateur de la marque Marcel Livet

CONTEXTE DE L'EXPÉDITION

le mot du fondateur de la marque made in france Marcel Livet

Dans le contexte de la fin de la seconde guerre mondiale, alors que la vie reprend son cours en France, la conquête de l’Himalaya initiée dans les années 1930 reprend avec intensité. La compétition est forte entre les nations européennes. L’Everest est réservé aux Anglais jusqu’en 1953, pour des raisons diplomatiques et pour leur engagement important dans la conquête de ce sommet depuis déjà de longues années.

La France regarde alors les sommets de plus de 8000m d’altitude, jusqu’alors jamais gravis. En 1950, la seconde expédition Française à l’Himalaya, l’expédition menée par Maurice Herzog, réussi l’Annapurna, et devient ainsi la première nation à vaincre un sommet de plus de 8000m d’altitude.

Marcel Livet
Marcel Livet

L’année suivante, en 1951, la 3e expédition Française à l’Himalaya organisée par Marcel Livet est contrainte par des aléas diplomatiques. Les frontières du Tibet et du Népal resteront fermées pour les alpinistes Français. L’expédition se réorganise et s’oriente finalement vers la Massif du Garhwal, accessible par l’Inde, et sur son sommet principal, la Nanda Devi qui culmine à 7820 m d’altitude.

La Nanda Devi a la particularité de comporter 2 sommets, reliés par une arrête de près de 3km de long, en permanence au-dessus de 7000m d’altitude. Roger Duplat, le chef d’expédition, décide alors de transposer une pratique alpine courante, qu’est la jonction de 2 sommets par l’arête qui les lie.

hommage au pionnier de l'alpinisme, Marcel Livet

L’ASSAUT DE
LA TRAVERSEE DE LA NANDA DEVI

hommage au pionnier du ski français, Marcel Livet

Le 23 avril 1951, 8 Alpinistes français prennent le départ de l’expédition à la Nanda Devi, et quittent la France, menés par le chef d’expédition Roger Duplat. Il faudra près de 2 mois aux alpinistes pour rejoindre le pied de la Nanda Devi, après une très longue traversée de l’Inde, en suivant des cartes parfois inexactes. Les 8 Alpinistes sont rejoints en Inde par 8 Sherpas, qui deviendront de véritables amis au terme de cette aventure exceptionnelle. Ils sont menés par le Sherpa Tensing, qui deviendra 2 ans plus tard, le premier homme à gravir l’Everest en 1953.

Le 22 juin 1951, Roger Duplat, approchant de la Nanda Devi, écrivait à Jean Montel, à Marcel Livet, à Jean Guye, sans qui l’expédition ne serait jamais partie : « Avant-hier, départ normal de Barbezat. Retour d’un groupe de coolies au camp de base. Hier, refus de ceux-ci de partir et discussion. Ce matin, sans explications, ils étaient tous prêts à partir. Arrivée de 2 sherpas plus 14 coolies avec des vivres (d’en bas) donc plus rein derrière, sauf le courrier. Demain, de bonne heure, je pars en tête (2 jours) et j’attaque la Nanda. D’après les notes reçues, le moral devant est excellent, ici il est encore meilleur. Si le temps se maintien une semaine, c’est gagné. Amicalement. Roger Duplat ».

Marcel Livet
Marcel Livet

L’assaut de la traversé est prévu par le sommet principal. Il est prévu d’équiper 4 camps pour préparer l’assaut, dont le dernier vers 7200 mètres d’altitude. Il sera le point de lancement de la cordée qui réalisera la traversée. De l’autre côté, sur le sommet Oriental, une autre équipe a installé 3 camps, jusqu’à 7000m, en vue de réceptionner les alpinistes victorieux lors de la descente du second sommet.

Marcel Livet, ski français en héritage

LA CORDEE TRAGIQUE DE
ROGER DUPLAT ET GILBERT VIGNE

Marcel Livet, le patrimoine du ski français

Les jours passèrent, le mauvais temps se faisant de plus en plus intense. Mais toujours aucune trace de Roger Duplat et Gilbert Vignes. Le groupe qui attendait la cordée en contrebas du sommet Ouest gravira le sommet de la Nanda Devi Oriental le 6 juillet, à 7434 m d’altitude, dans une météo terrible, à la recherche de leurs camarades. Mais au sommet ils n’apercevront rien. Tensing, le vainqueur de l’Everest, dira plus tard de cette ascension qu’il s’agit du sommet le plus difficile qu’il ait eu à gravir de sa vie. Le 8 juin, l’équipe est réunie au camp de base, et un télégramme part annoncer la terrible nouvelle.

Pour toute demande de renseignements complémentaires, nous sommes à votre écoute. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

Vous êtes professionnel et vous envisagez un projet de skis personnalisés, prenez contact avec nous, nous serons heureux de vous accompagner dans la réalisation d'un projet qui vous correspond.